Un tracteur. . © Crédits photos capture vidéo dailymotion

Emmanuel Macron veut améliorer les revenus des agriculteurs

Dans le cadre des "États généraux de l'Alimentation", le Président Emmanuel Macron a proposé un pacte aux agriculteurs.

C’est par le biais d’une loi qu’Emmanuel Macron va intervenir afin que les agriculteurs soient mieux rémunérer, beaucoup d’entre eux étant au bord du gouffre financier, l’objectif est de redonner “un peu d’oxygène”.

Un rééquilibre des contrats entre agriculteurs, industriels et distributeurs

Avec son texte, Macron souhaite rééquilibrer les contrats entre agriculteurs, industriels et distributeurs, fin de mieux partager les revenus, notamment pour les paysans.
Emmanuel Macron : “Nous modifierons la loi pour inverser la formation du prix qui partira du coût de production et nous allons mieux organiser la filière“, indique le chef de l’état.

Vivre aujourd’hui de l’agriculture est de plus en plus difficile. L’ambition du gouvernement est de trouver les moyens de mettre un terme à la paupérisation de la profession agricole.
En moyenne en 2016, un agriculteur gagnait entre 1.083 et 1.250 euros, le tiers d’entre eux “survivent” avec seulement 350 euros par mois.

On est en 2017 et plus au Moyen Âge…

Du côté de la Confédération paysanne , le porte-parole national Laurent Pinatel est satisfait des annonces d’Emmanuel Macron “On est globalement satisfait et des annonces et du discours qui va avec parce que ce n’est pas commun que la Confédération paysanne soit satisfaite. Nous étions les seuls à demander une loi pour rééquilibrer les contrats et déterminer un prix juste et rémunérateur pour les producteurs. Donc c’est quelque chose de nouveau dans le paysage agricole et c’est quelque chose d’important que d’avoir assimilé qu’il n’est pas normal que les paysans et les paysannes n’aient pas de revenu alors qu’on est en 2017 et plus au Moyen Âge“.