Un Vélo électrique. . © Crédits photos capture vidéo Youtube

Vélo électrique : La nouvelle prime à l’achat fait du rétropédalage

La nouvelle prime à l’achat sur les VAE (vélo à assistance électrique) devient beaucoup plus restrictive. Dommage.

Bon pour le cœur, et contre la pollution, les Français deviennent de plus en plus friands de vélo à assistance électrique. Une bonne nouvelle mais ces derniers ont un coût : en moyenne plus de 1 000 euros.

Le bonus à l’achat n’est pas supprimé, mais…

Dès aujourd’hui, les conditions d’aides pour l’achat d’un vélo électrique neuf deviennent plus draconiennes suite à une modification de décret parue dans le Journal Officiel. Au final, les aides sont moins élevées ce qui coûtera moins cher à l’Etat.

Alors qu’en 2017, le dispositif a aidé et convaincu 250 000 français à s’équiper d’un VAE, les chiffres devraient vite baisser avec cette nouvelle mouture de la loi. Pour en bénéficier, vous devrez ne pas être imposables à l’impôt sur le revenu et habiter dans une collectivité qui délivre déjà ce type de bonus. L’aide totale ne devra pas dépasser 200 € et 20 % du prix d’achat du vélo.

De son côté, la Fédération française des usagers de la bicyclette se montre déçue : “C‘est une injustice pour les ruraux et périurbains dont les collectivités n’ont pas les moyens de financer une telle aide“.

Notez qu’en 201, la prime accordée par l’Etat à l’achat d’un vélo électrique avait couté 50 millions d’euros.

Tags: