107 aliments à bannir de vos placards

Lorsque vous effectuez vos courses, il faudra renoncer à acheter 107 aliments. Ils ont fait l’objet d’une étude, le résultat est sans appel. Les nutritionnistes partagent ainsi les conclusions dans un livre baptisé « Le Bon Choix au Supermarché ».

Des aliments avec des listes composées d’additifs

Malheureusement, tous les aliments ne sont pas à consommer, car les compositions ne sont pas celles escomptées. Le premier réflexe consiste à scruter dans le détail cette fameuse liste, lorsqu’elle est très longue, il est judicieux de bannir cet aliment. En effet, cette longueur a une signification intéressante, car, plus la liste sera courte, plus les additifs seront peu nombreux, voire inexistants. A contrario, lorsque les aliments sont affublés d’une composition à rallonge, il y a de grandes chances pour que les industriels aient eu massivement recours à ces fameux additifs qui empoisonnent réellement le quotidien. De plus, l’apparition du sucre dès la première mention n’est pas une source de qualité.

323 produits sont classés dans la catégorie à éviter

Lorsque vous achetez un aliment, le premier ingrédient doit être lié à celui-ci. Par exemple, pour des céréales, elles devront être en première position. Pour des yaourts au fruits, le lait et bien sûr les fruits devront être sur la marche la plus haute. Ces conseils ont été partagés dans le livre « Le Bon Choix au Supermarché ». Proposé par des nutritionnistes, il a été édité par Thierry Souccar. Ces professionnels divulguent les aliments qu’il est recommandé de bannir de tous les placards. Cela concerne 107 aliments alors que 323 sont à éviter. Parmi les mauvais élèves, il est possible de constater la présence des Taillefine 0%, des Gervita ou encore des paniers de Yoplait.

Le Bio et le Sans Gluten sont aussi à bannir

Ces produits sont pointés du doigt puisque leur composition met en avant près de 10 additifs. Si certains pensent que la solution consiste à se réfugier dans le Bio, ils seront déçus d’apprendre que cette méthode n’est pas la bonne dans la plupart des contextes. C’est aussi le cas pour tous les produits commercialisés sous l’effigie Sans Gluten. Pour se mettre à l’abri de tous les additifs, il existe une solution radicale et peut-être moins onéreuse. Il suffit de concevoir soi-même des soupes, des yaourts et diverses préparations en sélectionnant des fruits et des légumes avec rigueur. Cela demande un certain temps, mais c’est la seule et unique garantie de déguster des aliments bons pour la santé.