Un produit Giroptic. . © Crédits photos Giroptic

Elle avait séduit Facebook…La start-up Giroptic vient d’annoncer sa fermeture

Dur monde que celui des start-up…Le Pdg et fondateur de la société "Giroptic" Richard Ollier vient de confirmer la fermeture de l'entreprise.

Start-up lilloise, “Giroptic” avait réussi à séduire Facebook avec ses caméras 360°. Née en 2007, la société avait été repérée par… Mark Zukerberg, patron de Facebook. En effet, lors d’une conférence en Californie, le patron du célèbre réseau social avait confié ses caméras 360° lilloises aux 4 440 participants…

On était prêts à vendre la société pour un euro symbolique

En 2017, “Giroptic” a vendu 20 000 caméras (10% des ventes dans le monde), un beau chiffre mais pas suffisant pour assurer la pérennité de la Start-up.
Dans un entretien (et sur son site), Richard Ollier explique : “C’est un beau chiffre mais malheureusement, dans un marché naissant, ce n’était pas assez pour bâtir un commerce viable. Nous avons tenté un rapprochement avec un grand fabricant de smartphones, mais “le deal est tombé à l’eau il y a dix jours. On ne cherchait pas à se faire acheter pour des millions de dollars, on était même prêts à vendre la société pour un euro symbolique“, assure le patron.

Les possesseurs de caméras pourront continuer de se servir des applications présentent dans l’Apple Store et le Play Store. En attendant, 45 salariés vont se retrouver en difficulté.