Une pub casto. . © Crédits photos capture Dailymotion

Brico-Dépot / Castorama : Plus de 400 emplois vont être supprimés en France

Le Kingsfisher vient de présenter ce jour aux syndicats le plan de réduction de postes touchant les enseignes Brico-Dépot et Castorama. 66 personnes actuellement au siège de Templemars verront leur poste supprimés en raison de la délocalisation des activités comptables

400 emplois vont être supprimés en France par le groupe Kingsfisher, groupe anglais de commerce de détail spécialisé dans le bricolage et qui gère Brico-Dépot et Castorama. En 2009, la société avait un parc de 201 magasins (101 Castorama et 100 Brico Dépôt).

409 postes supprimés

Les syndicats s’attendaient à des suppressions de poste après l’annonce fin 2017 de la délocalisation des services comptables de Kingfisher en Pologne.
Au final, la direction avance le chiffre de 409 postes supprimés : 88 chez Brico-Dépôt et 321 chez Castorama.

Les responsables vont proposer à 125 salariés des reclassements dans une autre enseigne du groupe.

En novembre dernier, une journée de mobilisation avait été organisée par FO devant le siège de Castorama à Templemars (région Hauts-de-France) ainsi que devant quelques magasins de l’enseigne en France. Une lettre ouverte avait été envoyée à Emmanuel Macron expliquant que “Kingfisher avait a largement profité d’exonérations fiscales, financées par l’ensemble des contribuables”.