Nicolas Hulot. . © Crédits photos C à Vous/France5

Énergie du future, l’hydrogène est le carburant de l’avenir selon Nicolas Hulot

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique souhaite faire de l'hydrogène le carburant de demain.

Ce jour, Nicolas Hulot a présenté un plan visant à faire de la France “un leader mondial” de la “technologie hydrogène“. Pour le ministre, l’hydrogène peut ‘devenir une solution majeure dans notre mix énergétique de demain’.

L’hydrogène ne rejette ni CO2 ni particules fines

Des avantages, l’hydrogène n’en manque pas : Il n’émet pas de gaz à effet de serre, ni CO2, ni particules fines. Il est inépuisable, et de plus peut être stocké durablement et ne rejette que de l’eau.

Dans son discours, Nicolas Hulot insiste ‘l’hydrogène peut se substituer petit à petit aux énergies fossiles, au nucléaire, pour combler les intermittences du solaire et de l’éolien“.

Ainsi, Nicolas Hulot souhaite faire de la France le leader mondial de l’hydrogène ‘Nous allons développer cette technologie en débloquant 100 millions d’euros pour passer à 10% de production d’hydrogène à base d’énergies renouvelables. La France a les atouts pour devenir le leader mondial de l’hydrogène dans les transports. Car rouler à l’hydrogène permet de ne pas polluer l’air des centres-villes“, assure le ministre.

Aujourd’hui, seuls Toyota et Hyundai proposent des voitures à hydrogène. Des véhicules deux fois plus cher que des modèles thermiques.
Nicolas Hulot vise 5000 voitures et 200 camions à hydrogène d’ici 5 ans.