L'avenue des Champs Elysée . © Crédits photos vidéo capture youtube

Gilets jaunes : Les commerçants très inquiets avec des pertes de chiffre d’affaire de 15 à 50%

Après les violences et dégradations constatées suite aux manifestations des "gilets jaunes", les commerçants et professionnels du tourisme commencent à réellement s'inquiéter.

Des baisses constatées de 35% puis 20% de C.A lors des deux premiers samedis d’action des “gilets jaunes”, sans parler du 3e week-end de manifestation qui a certainement été encore pire annonce le délégué général de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD) Jacques Creyssel : “Nos pires craintes ont été confirmées : ce troisième week-end de blocage de suite s’est traduit par une perte d’activité très forte pour l’ensemble du commerce“.

Une baisse d’activité aussi forte a des conséquences très lourdes

Pour le délégué général de la FCD, une ‘baisse d’activité aussi forte a des conséquences très lourdes. Le chiffre d’affaires du commerce de détail en France est de “8 à 9 milliards d’euros” sur une semaine normale, avant les fêtes il est plutôt de l’ordre de “15 milliards”. Des magasins ont été bloqués et certains ont déjà recours au chômage partiel, annulent les recrutements prévus pour Noël, et voient même leur pérennité mise en cause”, assure-t-il.

Autre conséquence du mouvement des Gilets jaunes : beaucoup de stations-services du Finistère et du Morbihan étaient en rupture de stock totale ou partielle ce dimanche et lundi. Le préfet du Finistère Pascal Lelarge a donné des instructions avec un montant maximal de carburant vendu par jour et par véhicule limité à 30 euros pour les véhicules légers de moins de 3,5 tonnes, et 200 euros pour les poids lourds.