Un sein. . © Crédits photos Youtube

Octobre Rose / Cancer du sein : Le cancer du sein à la loupe

Ce matin, le docteur Anne Vincent-Salomon, présidente du comité scientifique de l’association "Le cancer du sein, parlons-en" était l'invitée de Nikos Aliagas pour parler de ce fléau.

La campagne de sensibilisation pour le dépistage du cancer du sein “Octobre Rose” a démarré. Ce cancer cause 12.000 décès par an soit une femme sur huit.
Entre 5 et 10% de l’ensemble des cancers sont héréditaires. Une raison supplémentaire pour vous faire dépister si une personne de votre famille a été touchée.
Notez que dans les semaines à venir, 20.000 femmes seront invitées à tester une autre approche du dépistage, plus personnalisée. Ce nouveau dépistage cherchera non pas les gènes héréditaires, mais des gènes qui augmenteraient le risque. L’idée c’est d’essayer de mieux cibler les personnes les plus à risque”, précise Anne Vincent-Salomon.

Les premiers symptômes ? Une petite boule

Quels sont les premiers symptômes du cancer du sein ? La spécialiste explique que la plupart du temps, c’est une petit boule, une modification de sa poitrine : “C’est pour cela qu’on invite les femmes à ne pas avoir peur de faire une autopalpation, et dès qu’une modification est repérée, il faut aller voir un gynécologue. Il ne faut pas repousser”.
Notez que le cancer du sein ne touche pas plus de femmes jeunes “Non ! C’est une idée reçue ! Le cancer du sein touche en moyenne les femmes à 63 ans”, précise la médecin, qui indique par ailleurs que “la prise de la pilule ne rentre pas en compte dans le développement de la maladie“.

Crédits photos Youtube