Un véhicule. . © Crédits photos capture vidéo Dailymotion

Interdiction du gaz R134a dans les voitures, les prix de la climatisation vont grimper

Comme la température extérieure, les tarifs des climatisations pour voitures vont s'envoler ! Lesnewseco.fr vous explique pourquoi.

La décision de l’Union européenne de bannir le gaz réfrigérant R134a utilisé notamment pour climatiser les voitures aura des conséquences sur les prix, comme l’annonce Le parisien.

Un nouveau règlement européen

Alors que les départs en vacances sont synonymes de “voyage sous la chaleur”, la star des vacances se nomme souvent ‘climatisation-., surtout pour les vacanciers coincés dans les bouchons.
Pourtant, la décision de l’Union européenne de mettre au rebut le gaz R134a va faire grimper les tarifs des climatisations, et ce dès la rentrée 2018.
A ce jour, presque tous les véhicules sont équipés de ce gaz très polluant. Actuellement, une recharge de gaz coûte 70 euros lorsqu’un entretien complet revient à 110 euros, les professionnels recommandant de changer le gaz réfrigéré de son véhicule une fois par an, et de réviser complètement sa climatisation tous les deux ans.

Notez que depuis 2013, les voitures neuves sont équipées d’une climatisation utilisant le gaz R1234yf, un gaz plus cher que le R134a qui, dès 2022 ne sera plus autorisé au sein de l’U.E.