Un véhicule diesel. . © Crédits photos capture vidéo youtube

Le gouvernement devrait développer la prime à la casse (Vidéo)

Afin "d'adoucir" les dernières augmentations des prix à la pompe notamment sur le Diesel, le gouvernement cherche une "compensation" qui pourrait venir de "la prime à la casse".

Renforcer le dispositif de la prime à la casse, telle est l’idée du gouvernement. Un renforcement de la prime à la conversion pour les véhicules polluants, dispositif plus connu sous le nom de ‘prime à la casse’ serait donc en cours, assure Les Échos.

Une prime plus efficace pour tous les véhicules hybrides rechargeables

Le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire, souhaite que la prime à la casse soit encore plus efficace et qu’elle soit renforcée pour tous les véhicules hybrides rechargeables.
Aujourd’hui un automobiliste souhaitant se débarrasser de son véhicule essence ou diesel polluant bénéficie d’une prime de 1.000 ou 2.000 euros (pour les foyers non imposables) pour l’achat d’un véhicule aux émissions de CO2 plus faibles et 2.500 euros pour les voitures électriques neuves.
Au final et dans le nouveau projet la prime de 2500 euros attribuée sans condition de revenus pour l’achat d’un véhicule 100% électrique neuf, serait étendue aux véhicules hybrides électriques neufs.

Depuis début 2018 170.000 primes à la casse ont été signées, un chiffre de loin supérieur aux objectifs du ministère de la Transition écologique et solidaire.