Un compteur Linky. . © Crédits photos Dailymotion

Refuser un Linky pourrait désormais vous coûter de l’argent

Enedis serait-il en train de gagner la guerre des compteurs électriques ? Visiblement, cela est bien parti...On fait le point.

Les communes de Bovel (Ille-et-Vilaine) et Cast (Finistère) avaient interdit ou soumis à conditions le déploiement des compteurs électriques Linky sur leur territoire. La cour administrative d’appel de Nantes vient de rejeter les recours des deux communes tout en estimant que “la propriété des ouvrages des réseaux publics de distribution d’électricité, dont font partie les compteurs, est attachée à la qualité d’autorité organisatrice du réseau public de distribution d’électricité“.

680 communes ont pris des arrêtés

En France, environ 680 communes ont pris des arrêtés ou voté des délibérations afin d’interdire le déploiement des compteurs Linky.
Les compteurs Linky permettent au distributeur d’électricité de limiter la puissance ou de couper l’électricité à distance mais selon ses opposants, ils suscitent des inquiétudes sur l’exposition aux champs électromagnétiques et le respect de la vie privée.

Reconnaissables à leur boîtier vert fluo, Enedis vient de rappeler que le changement des compteurs est à ce jour obligatoire et vante que “ce compteur permet d’adapter votre contrat à votre consommation réelle et d’être facturé sur la base d’index réels”.

Le groupe rappelle également que le renouvellement du compteur est encadré par la loi (décret n°2010-1022 du 31 août 2010). Cette campagne de pose est gratuite avec en moyenne une intervention de 20 minutes qui suppose une brève coupure du courant.Si lors de cette campagne de pose, vous refusez ce compteur, les relevés des anciens compteurs pourraient devenir payants.

Le directeur territorial Enedis Toulouse : “Pour les particuliers qui s’opposent aujourd’hui à l’installation du compteur Linky, la relève traditionnelle des compteurs deviendra payante. Le coût de traitement sera reporté sur le consommateur. La prestation ne sera pas gratuite“, indique-t-il ajoutant :
que “Le propriétaire qui refuse l’installation cette année pourrait voir sa facture augmenter dès 2019 et passés les délais, l’installation d’un compteur deviendra payante“.