Photo d'illustration. Un avion HOP! d'Air France . © pio3 / Shutterstock.com

Avis de grève : Hop! (AirFrance) annule 15% de ses vols vendredi

La compagnie aérienne Hop!, filiale d'Air France, prévoit deux jours de grève de ses hôtesses et stewards à partir de vendredi. Environ 15% des vols seront annulés.

Si vous avez prévu de voyager avec la compagnie aérienne Hop! ce weekend, renseignez-vous bien avant de partir, votre avion pourrait être annulé. La filiale domestique d’Air France prévoit une grève vendredi et samedi avec 15% des vols qui ne seront pas assurés. Les syndicats représentatifs SNPNC-FO, Unac, CGT, inquiets pour le devenir de la compagnie appellent les hôtesses et stewards à faire grève.

15% de vols Hop! annulés

Dans un communiqué, Hop! prévient que “85 % des vols seront assurés vendredi”, pour le premier des deux jours de grève. La compagnie assure que les “avions de type Airbus et les vols Navette seront opérés normalement”. Par contre pour ce qui est des avions régionaux “le programme des vols effectués risque d’être perturbé pour ces deux journées” annonce-t-elle.

Du coté de la direction on déplore “le maintien de cette grève venant pénaliser la clientèle de la compagnie en cette période de vacances scolaires”. Mais les syndicats représentatifs eux demandent notamment “des garanties sur leur emploi au sein du groupe” Air France. Ils sont inquiets de l’avenir de la compagnie et estiment leurs emplois “menacés par une mauvaise gestion des effectifs” alors que nombre de pilotes partent pour Air France. Ils déclarent aussi subir “une perte constante d’activité depuis 2012″, qui a chuté de 30%.

Baisse d’activité et emplois menacés

Il faut dire que la filiale d’Air France, qui gère une centaine d’appareils et assure 600 vols quotidiens, fait face à la concurrence des compagnies aériennes low-cost mais aussi des trains a grande vitesse. La nouvelle ligne Est en service depuis juillet 2016 a poussé Hop! à supprimer sa ligne Paris-Strasbourg. En outre, depuis le regroupement des trois compagnies de transport régional d’Air France, Brit’Air, Régional et Airlinair sous la bannière Hop!, près de 245 postes ont été supprimés sur les 3.400 équivalents temps plein.

Une situation qui fait réagir le personnel navigant, en grève pour la première fois depuis la fusion en 2016. L’intersyndicale des Personnels navigants et commerciaux (PNC) déplore que “un an après la fusion, les accords ne sont toujours pas harmonisés et les conditions de travail se dégradent. Les alertes sur les risques psychosociaux au CHSCT se multiplient” et appelle à manifester devant le siège social à Rungis vendredi à partir de 10 heures.