Photo d'illustration. Un smartphone . © Shutterstock.com

Free dévoile son offre qui inclut le roaming à l’année

L'opérateur a annoncé ce mardi matin qu'il enrichissait son forfait à 19,90 euros et que désormais le roaming sera gratuit dans 35 pays tout au long de l'année.

Une semaine après avoir suscité la curiosité avec son “offre qui ne devrait pas plaire aux concurrents”, Free dévoile un forfait encore enrichit. Connaissant le penchant de son emblématique patron Xavier Niel à bousculer les codes des télécoms, on aurait pu s’attendre à plus agressif de la part de Free. Pour cette fois, l’opérateur a choisi d’inclure le roaming tout au long de l’année dans 35 pays, en Europe principalement.

La fin du roaming en zone euro avec Free

Chez Free, fini le surcoût payé lors de l’utilisation de son téléphone portable à l’étranger. Auparavant limités à un mois par an, les clients de l’opérateur pourront désormais se connecter tout au long de l’année dans 35 pays étrangers sans coûts supplémentaires. Et ce dès aujourd’hui d’après le communiqué diffusé ce mardi 14 mars.

Dans le détail, les utilisateurs du forfait mobile Free à 19,90 euros, ou 15,90 euros pour les abonnés Freebox, pourront passer des appels et envoyer des SMS depuis l’étranger sans surcoût dans toute la zone euro ainsi qu’aux Etats-Unis, au Canada, en Israël, en Australie, en Afrique du Sud et en Nouvelle Zélande. Ils bénéficieront également d’une connection à internet en 3G limitée à 5 Go par mois, en plus de celle déjà disponible en France de 50 Go mensuels.

L’opérateur avance ses pions

Si certains proposent déjà des offres adaptées à l’Europe, les prix grimpent rapidement en dehors de la zone euro. De son coté, depuis plusieurs années le “trublion des télécoms” chercher à réduire les frais de roaming en passant des partenariats avec les opérateurs étrangers. Avec plusieurs pays en dehors de l’Europe Free emboite le pas à ses concurrents et laisse présager une extension de l’offre dans d’autres pays qui devrait les faire réagir.

D’autant plus que la Commission européenne compte supprimer les frais d’itinérance et obliger les opérateurs à offrir gratuitement l’utilisation de leurs forfaits dans tous les pays de la zone d’ici juin 2017.