Une véhicule diesel. . © Crédits photos capture vidéo youtube

Historique en 2017 : la vente de véhicules diesels n’est plus majoritaire en France

C'est une première en France : Les ventes de voitures neuves ne sont plus dominées par le diesel, un virage définitif -à la baisse- pour le gazole.

C’est très certainement le déclin du gazole. Désormais, les voitures fonctionnant au diesel représentent moins de la moitié des ventes de voitures neuves dans l’hexagone. Pour la première fois depuis 18 ans, nous avons acheté plus de voitures à essence que de diesels.

Des chiffres donnés par le CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles)

Sur l’année 2017, il a été vendu plus de 2,11 millions de voitures particulières (, hors utilitaires), des ventes en hausse de +4,7 % et +7 % pour les marques françaises.
Le diesel de son côté a pris du plomb dans l’aile après le scandale des moteurs truqués, mais également les prochaines interdictions de circulation dans certaines villes et les soucis pour revendre les ‘vieux’ véhicules diesels.

A ce jour, les voitures gazole ne pèsent plus que 47,29 % (52% en 2016) pour plus des trois quarts des ventes en 2012 ! Notez que les voitures électriques ne représentent que 1,8% des ventes.