Le service de vidéo en streaming Netflix . © Denys Prykhodov / Shutterstock.com

Netflix : bientôt 100 millions d’abonnés malgré un ralentissement

Le service de vidéo à la demande va bientôt passer la barre des 100 millions d'utilisateurs, malgré des abonnements en dessous des prévisions.

Le groupe Netflix a publié des résultats en demi-teinte lundi soir. Globalement encourageants, ils n’ont toutefois pas été à la hauteur des prévisions du service américaine de vidéo à la demande. Netflix présente des résultats positifs et va bientôt passer la barre des 100 millions d’abonnés à travers le monde, malgré un ralentissement au niveau des abonnements.

Ralentissement des abonnés

Porté par son augmentation record de 7 millions d’abonnés au quatrième trimestre 2017, la firme tablait sur une hausse de 5,20 millions d’abonnés supplémentaires en trois mois. Mais elle n’aura réalisé qu’un gain net de 4,95 millions d’abonnés à la place. Pour le premier trimestre 2017 Netflix a engrangé 1,42 million d’abonnés supplémentaires aux Etats-Unis et 3,53 millions à l’international. Pour le second trimestre elle a attiré 600.000 nouveaux utilisateurs américains et 2,60 millions dans le reste du monde.

Même si les abonnements ralentissent, la société de vidéo en ligne atteignait fin mars les 98,75 millions d’abonnés, dont plus de la moitié aux Etats-Unis. Elle prévoit de “dépasser ce week-end les 100 millions” d’après les dires de son directeur général  Reed Hastings, lors d’une vidéo-conférence avec des analystes. Netflix est “toujours sur une bonne trajectoire de croissance. Notre contenu fonctionne” assure-t-il également, se félicitant de cet “accomplissement important”.

Bientôt 100 millions d’utilisateurs

Financièrement, Netflix dégage pour la première fois un bénéfice à l’international, de 43 millions de dollars, après avoir redoublé d’efforts pour conquérir de nouveaux territoires l’an dernier. L’entreprise explique dans sa lettre aux actionnaires que “La croissance des bénéfices sur nos marchés plus matures a compensé les investissements sur de nouveaux marchés”.

Au total au premier trimestre le chiffre d’affaires grimpe à 2,6 milliards de dollars et le bénéfice net atteint 178 millions de dollars, soit 7 fois plus que l’année précédente. Un résultat qui se traduit par une hausse du bénéfice par action à 40 cents, au dessus des estimations à 37 cents des analystes.

Tags: