Des dollars. . © Crédits photos capture vidéo youtube

Des nouvelles personnalités impliquées dans les “Paradise Papers”

Un an et demi après l'affaire des fraudes fiscales dites "Panama Papers", le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) révèle depuis le 5 novembre une nouvelle fuite de capitaux vers des paradis fiscaux.

Cette nouvelle affaire des “Paradise Papers” va faire grand bruit explique les journalistes d’investigation de l’ICIJ, qui regroupe 96 médias de 67 pays et qui a été fondé en 1997 par le journaliste américain Charles Lewis.

D’importants mouvements d’argent à destination des paradis fiscaux

Cette enquête a dévoilé d’importants mouvements d’argent à destination des paradis fiscaux mettant en cause des personnalités comme le champion de Formule 1 Lewis Hamilton, la reine d’Angleterre, un proche du Premier ministre canadien Justin Trudeau, le chanteur Bono ou encore un proche de Donald Trump.

Le plus délicat pour les journalistes est (et a été) de faire le trie entre “Évasion fiscale”, “Optimisation fiscale” et “Fraude fiscale”…
Pour obtenir ces révélations, les journalistes ont disposé de 13,5 millions de documents financiers issus d’Appleby, un cabinet international d’avocats basé aux Bermudes mais qui dispose également de bureaux aux Seychelles, aux Iles Caïmans, à Jersey, sur l’Ile de Man ou encore à Guernesey.

Notez qu’avant même la publication d’informations dans les médias, le cabinet Appleby a publié un communiqué assurant “prendre toute allégation d’acte répréhensible, implicite ou autre, très au sérieux. Appleby a mené une enquête minutieuse et approfondie sur les allégations et nous sommes convaincus qu’il n’y a aucune preuve d’actes répréhensibles, que ce soit de notre part ou de la part de nos clients”, assure l’entreprise.

D’ici quelques jours, d’autres noms vont tomber. Pour réussir cette enquête, un journaliste de Radio France a expliqué hier soir : “Les enquêtes ont été menées pendant des mois dans le plus grand secret et par des messageries cryptées. Les médias partenaires sont sélectionnés par l’ICIJ et signent des engagements écrits de confidentialité”.