La liste des 50 radars qui flashent le plus et qu’il faut éviter !

Toutes les régions ne semblent pas bénéficier des mêmes conditions, car certains conducteurs sont plus dissipés dans le nord de la France par exemple. Les radars sont très actifs et ils ne manquent aucun excès de vitesse.

Pour ce qui est du palmarès des cabines fixes, on retrouve encore une fois quelques habituées, telles la n°1 cette année : Les Adrets sur l’autoroute A8 (380 flashs par jour!), Bédarrides (A7) ou Bessy-en-Chaume (A6). Mais notons l’apparition de nouvelles pompes à fric, en particulier dans le Nord, notamment à Coudekerque-Branche et Grande-Synthe, deux vieilles cabines sur l’A16 qui se sont réveillées depuis l’abaissement de la vitesse limite à 90 km/h en novembre 2014. Même cas de figure à Lattes (A9).

Au total, ces quelque 20 millions de flashs ont permis l’envoi de 13,31 millions d’avis de contravention. C’est 6% de plus qu’en 2014. Probablement la conséquence d’un plus grand nombre de PV envoyés chez nos voisins européens.

Une étude s’est focalisée sur les villes qui flashaient le plus

La Sécurité Routière a souhaité partager quelques chiffres pour montrer que des radars flashent davantage que d’autres. Les meilleurs élèves se trouvent dans le nord et le sud-est de la France avec une belle première place pour Les Adrets-de-l’Estérel. Dans le département 83, ce sont tout de même 138 624 flashs qui ont été référencés, et cela au cours de 2015. Bédarrides, Cabriès et Lattes respectivement dans le 84, le 13 et le 34 s’offrent de belles statistiques avec 103 070 pour le premier, 101 115 pour le second et 82 939 pour le troisième.

De belles performances pour le sud de la France

Les radars sont installés dans des zones stratégiques où les vitesses doivent être respectées. Généralement, ils sont visibles sur les routes dangereuses où les excès peuvent entraîner des accidents et parfois causer la mort. La Sécurité Routière demande que des mesures soient mises en place, car en 2015, c’est une hausse du nombre de tués qui a été référencée avec 2.4% de plus que l’année précédente. Cela représente tout de même près de 3464 décès pour 2015. Les radars ne font pas toujours l’unanimité, mais certains ont tendance à flasher de nombreux automobilistes notamment dans le nord de la France avec 101 808 et 94 278 pour Coudekerque-Branche et Grande-Synthe.

Paris est la zone qui flashe le plus les conducteurs en France

L’étude permet également de voir que certains départements sont réputés pour flasher massivement les conducteurs et la première place revient à Paris avec 703 957 flashs contre 374 725 pour le Rhône ou encore 380 140 pour les Alpes-Maritimes. Le Var et les Bouches-du-Rhône affichent respectivement 319 359 et 371 180 flashs pour l’année qui vient de s’écouler. Pour ne pas être flashé, il n’y a pas de miracles, il suffit de respecter les limitations qui sont certes parfois agaçantes, mais le respect du Code la Route permet de sauver des vies.

Le top 10 des radars qui ont le plus flashé en 2015

Le Figaro a révélé le classement des 50 radars qui ont le plus flashé en France en 2015.

Installation de 500 radars

En cumulé, ce sont les départements d’Ile de France qui arrivent en tête du classement, et tout d’abord Paris, l’Essonne, les Yvelines et le Val-de-Marne.

Alors que les personnes tuées sur les routes a augmenté de 2,4% en 2015, le gouvernement a annoncé l’installation de 500 radars d’ici trois ans pour porter leur nombre à 4700 contre 4200. L’objectif est également de multiplier par quatre les “zones radars” qui existent dans le pays, que ces radars soient des vrais ou des leurres, afin d’enrayer la hausse de la mortalité.