taxify. . © Crédits photos capture écran site taxify.eu/fr

Après Paris, le groupe de VTC Taxify se lance à Lyon, Grenoble et Saint-Étienne

Quelques semaines après son arrivée à Paris, la plateforme VTC Taxify sera disponible à Lyon, Grenoble et Saint-Étienne (région Rhône-Alpes-Auvergne).

Dès le 30 novembre, Taxify arrive à Grenoble et Saint-Étienne. Alors que l’ambition du groupe est de s’imposer en Europe face à Uber, le patron Markus Villig passe à la vitesse supérieure en élargissant ses services en région Rhône-Alpes-Auvergne.

Toutes les grandes villes françaises sont dans notre scope

Dans Les Échos, le responsable France de Taxify Henry Capoul explique : “Toutes les grandes villes françaises sont dans notre scope. D’ailleurs, nos débuts parisiens sont excellents. Mieux, notre taux de croissance en France a dépassé notre espérance“, précise-t-il.

Pour les chauffeurs utilisant la plateforme, la politique tarifaire mise en place est avantageuse puisque Taxify applique l’un des taux de commission les plus bas du secteur. Fixé à 15% du prix de la course, il est inférieur à celui pratiqué chez Chauffeur-Privé et Uber (aux environs de 20%). Objectif de la société : Fidéliser ses chauffeurs.

Selon le journal Les Echos, le nombre de courses hebdomadaires de Taxify aurait été multiplié par 10 depuis la première semaine et avoisinerait aujourd’hui les 150.000 courses.

Notez que Taxify est d’origine estonienne et est soutenue par le géant chinois du secteur Didi.

Tags: