\r\n\r\n\"C'est bien de voir Google payer plus d'imp\u00f4ts sur des profits pass\u00e9s. Nous voulons des entreprises qui r\u00e9ussissent au Royaume-Uni, mais elles doivent payer leurs imp\u00f4ts\", a-t-il ajout\u00e9 dans un second tweet.\u00a0John McDonnell, porte-parole du parti travailliste pour les questions \u00e9conomiques, a qualifi\u00e9 l'accord de \"d\u00e9risoire\" et a appel\u00e9 le bureau d'audit national \u00e0 lancer une enqu\u00eate.\r\n

Google paiera des imp\u00f4ts au Royaume-Uni en se basant sur les recettes g\u00e9n\u00e9r\u00e9es gr\u00e2ce \u00e0 des publicitaires bas\u00e9s au Royaume-Uni

\r\nA l'avenir, Google paiera des imp\u00f4ts au Royaume-Uni en se basant sur les recettes g\u00e9n\u00e9r\u00e9es gr\u00e2ce \u00e0 des publicitaires bas\u00e9s au Royaume-Uni, ce qui \"refl\u00e8te la taille et l'\u00e9tendue de notre business britannique\", a ajout\u00e9 la porte-parole. \u00a0Selon la BBC, Google va d\u00e9sormais enregistrer une plus grosse part de son activit\u00e9 commerciale au Royaume-Uni, plut\u00f4t qu'en Irlande, o\u00f9 est bas\u00e9 son si\u00e8ge europ\u00e9en en raison d'une fiscalit\u00e9 avantageuse sur les b\u00e9n\u00e9fices des soci\u00e9t\u00e9s.\r\n\r\n\"Les enqu\u00eates du HMRC se sont conclues avec succ\u00e8s, ce qui a assur\u00e9 un r\u00e9sultat significatif: Google va payer la totalit\u00e9 de l'imp\u00f4t d\u00fb, conform\u00e9ment \u00e0 la loi sur les b\u00e9n\u00e9fices faits au Royaume-Uni\", s'est f\u00e9licit\u00e9 un porte-parole du HMRC. \"Les soci\u00e9t\u00e9s multinationales doivent payer l'imp\u00f4t qui est d\u00fb et nous n'acceptons pas\" de sommes moindres.\r\n

Dans le collimateur des autorit\u00e9s europ\u00e9ennes pour leurs pratiques d'\"optimisation\" fiscale

\r\nGoogle fait partie d'un groupe de plusieurs multinationales du secteur des hautes technologies dans le collimateur des autorit\u00e9s europ\u00e9ennes pour leurs pratiques d'\"optimisation\" fiscale. \u00a0Le groupe am\u00e9ricain Apple a ainsi accept\u00e9 en d\u00e9cembre de payer 318 millions d'euros en Italie, pour solde de tout compte, apr\u00e8s une enqu\u00eate pour fraude fiscale.\r\n\r\nEn novembre, les chefs d'Etat et de gouvernement du G20 avaient adopt\u00e9, lors de leur sommet d'Antalya (Turquie), un plan de lutte contre l'\u00e9vasion fiscale des multinationales, mis sur pied par l'OCDE.\u00a0Le plan de l'OCDE, cens\u00e9 emp\u00eacher les grandes multinationales de contourner l'imp\u00f4t gr\u00e2ce \u00e0 des strat\u00e9gies comptables sophistiqu\u00e9es, pr\u00e9voit par exemple d'obliger les entreprises \u00e0 d\u00e9tailler leurs r\u00e9sultats et leurs charges fiscales pays par pays.","description":"Google fait partie d'un groupe de plusieurs multinationales technologiques dans le collimateur des autorit\u00e9s europ\u00e9ennes. Le groupe Apple a..."}]}