Le drapeau Français . © Crédits photos Dailymotion

Les directeurs d’achat plébiscitent le “made in France”

Économie mondiale incertaine et fragile, chaîne logistique de plus en plus pointue, les directeurs d’achat se tournent de plus en plus vers la fabrication locale et les circuits courts.

Le “Made in France” a vraiment la côte et cela doit ravir l’ancien ministre du redressement productif Arnaud Montebourg. Aujourd’hui, acheter ‘local’ ce n’est pas qu’une question de patriotisme, c’est aussi une question de bon sens et d’empreinte environnementale selon une étude (sondage) du cabinet AgileBuyer et du Conseil national des achats

Réduire les coûts passe aussi par le “made in France”

Pour les directeurs d’achat au sein des PME et des grands groupes, l’objectif reste de baisser les coûts d’achats et cela peut se faire en privilégiant le ‘made in France ‘ avec comme champion l’agroalimentaire : 78 % des industriels prenant en considération ce critères dans leurs achats, suivi du secteur de la mode et du luxe (64 %), de l’aéronautique-défense (59 %), de l’industrie lourde (56 %), de la mécanique et du secteur des meubles et du textile (53 %). Surprise, ils ne sont que 10 % à estimer que l’achat “Made in France” coûte plus cher, tandis que la grande majorité (68 % des acheteurs) considère qu’acheter français ne leur impose pas de contraintes particulières. Une belle évolution des mentalités en quelques années seulement.

Tags: