Un vignoble. . © Crédits photos capture vidéo Youtube

Un groupe chinois rachète un grand cru classé de Bordeaux

Un grand cru classé de Saint-Emilion qui s'étend dans une propriété de 13,5 ha a été racheté par l'homme d'affaires chinois Peter Kwok.

C’est par le biais de sa société “Vignobles K”, que Peter Kwok vient d’acquérir sa 7e propriété viticole dans le Bordelais. L’homme vient de s’offrir le Château Bellefont-Belcier, un grand cru classé de Saint-Emilion.

Les Chinois investissent massivement dans le secteur du vin en France

A ce jour, Peter Kwok possède donc 7e propriété viticole sur Bordeaux : Château Haut-Brisson, Enclos Tourmaline, Château La Patache, Château Tour Saint Christophe, Château Le Rey, Enclos de Viaud et donc Bellefont-Belcier. Passionné par la culture française, Peter Kwok a été le premier investisseur chinois à acheter un domaine viticole dans sa globalité en 1997 avec le Château Haut-Brisson, situé à Vignonet.
Objectif affiché pour le domaine Bellefont-Belcier : L’élever à un niveau supérieur de qualité.

Dans un discours, l’homme d’affaires a expliqué : “Le village de Saint-Emilion reflète le patrimoine de l’UNESCO dans toutes les facettes de son identité : le village, les gens, le paysage et l’industrie. Par conséquent, plutôt qu’en termes de privilège ou devoir, je le vois comme un honneur pour moi et ma famille, de faire partie de la communauté de Saint-Émilion depuis ces vingt dernières années“…

Il y a 3 ans, le journal Sud Ouest donnait quelques chiffres concernant l’investissement des Chinois en terre Bordelaise : En cinq ans, plus de 100 propriétés ont été rachetées par des investisseurs de l’empire du Milieu. Latour-Laguens a lancé le bal en 2008.