Des raviolis . © Crédits photos Dailymotion

Industrie : Des recettes à la viande presque sans viande dans les plats cuisinés

Une étude de l’Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV), laisse apparaître que les quantités de viande présentes dans les plats cuisinés varient du simple au quintuple. Explications.

Sucres ajoutés, additifs et arômes en pagaille. Plus de 150 plats à base de bœuf ont été étudiés par l’Association avec des résultats surprenants, mais pas dans le bon sens…et même le bio (pourtant plus cher) est concerné !

Sur la radio RTL, la chargée de mission Alimentation à la CLCV Wendy Si Hassen a donné plus d’indications : “Nous avons observé 156 produits à base de viande de bœuf et nous avons noté que les quantités de viande variaient beaucoup entre les catégories. Par exemple, les raviolis contiennent 11 % de viande de bœuf contre 20 % en moyenne pour les hachis parmentiers“.

Les plats les plus chers pas forcément meilleurs

Au cours de leur étude, nos confrères ont remarqué que les plats les plus chers ne garantissaient pas une meilleure qualité : “En réalité, il n’y a pas de règle. Il peut y avoir des marques nationales, des marques distributeurs qui ont de bons pourcentages : par exemple, une lasagne Auchan va avoir 27 % de viande de bœuf et une lasagne Marie 12 % . Souvent, la viande est remplacée par plus de pâte ou plus de sauce“, conclut la jeune femme qui observe que “Certains produits bio, comme les raviolis en conserve, contiennent moins de viande que les produits non bio alors qu’ils coûtent deux fois plus cher“. Pas si simple de s’y retrouver pour le consommateur…