connection. . © Crédits photos capture vidéo dailymotion

Les opérateurs télécoms vont devoir afficher le véritable prix de leurs offres d’internet fixe

Ras-le-bol des consommateurs… Face aux informations tarifaires parfois erronées, Bercy demande aux opérateurs d'être transparents sur les tarifs.

Tarifs “cachés” et autres (mauvaises) surprises… Bercy doute de l’honnêteté de certains FAI. Afin d’obtenir -pour les clients- toute la transparence nécessaire et logique, la répression des fraudes (DGCCRF) somme les opérateurs télécoms d’afficher le vrai prix de leurs offres d’internet fixe comme par exemple de bien faire ressortir la location mensuelle des box dont le prix est souvent affiché…en tout petits caractères en bas des contrats.

Les consommateurs et Bercy “agacés” par ces techniques

De plus en plus de consommateurs sont agacés par les techniques des FAI qui dissocient certains services des tarifs visibles en magasins (une location de box peut coûter entre 3 et 5 € de plus par mois sur la facture finale).

Bercy demande aux opérateurs que “dans le cas où une offre d’accès internet fixe proposée au consommateur comporte la location payante d’une box, le prix annoncé dans vos publicités et communications commerciales doit indiquer la somme totale qui devra être effectivement payée par le consommateur”, explique l’administration dans un papier des Echos.

Seul Free respecte la loi

Notez qu’à ce jour seul Free respecte à ce jour la loi en la matière alors qu’Orange, SFR et Bouygues Telecom “s’arrangent” des textes de lois.