Un centre des impôts . © Crédits photos capture vidéo Dailymotion

Vos revenus sur AirBnB, BlaBlaCar ou encore Leboncoin déclarés par les plateformes collaboratives au fisc

L’ensemble des sites de ventes entre particuliers sont tenus suite à la loi contre la fraude de déclarer les revenus des utilisateurs à l’administration fiscale.

Dès à présent (dès 31 décembre 2019), l’administration fiscale saura tout sur vos transactions effectuées (nombre et les montants) à partir de sites comme AirBnB, BlaBlaCar ou encore Leboncoin (La transmission au fisc ne concerne que les plateformes étant intermédiaires de paiement*), Etc. Ceci dit vendre de temps en temps un produit sur une plateforme collaborative ne vous imposera pas d’impôts supplémentaires.

Pas plus de 3000 euros par an

Pour ne pas être soumis à l’impôt, vous ne devrez pas dépasser plus de 20 transactions par an et ne pas dépasser les 3000 euros de revenus. Les chineurs occasionnels ne sont pas ciblés, le fisc cible juste les très importants utilisateurs qui arrivent à échapper à l’impôt

* La loi relative à la lutte contre la fraude soumet les sites qui mettent en relation des personnes pour la vente d’un bien, la fourniture d’un service ou l’échange ou le partage d’un bien ou d’un service a renseigner les impôts. Notez que toutes les transactions réalisées depuis le 31 décembre 2018 seront ainsi compilées puis délivrées au fisc avec l’IBAN ou BIC du vendeur.

Tags: