Des TGV en gare de l'Est à Paris . © Kiev.Victor / Shutterstock.com

La SNCF met fin aux trains iDTGV pour plus de clarté dans son offre

Après iDTGVMax c'est au tour d'iDTGV de disparaitre. La SNCF met fin à son service à petits prix dédié, pour plus de clarté dans son offre.

La SNCF a annoncé lundi soir la fin des trains à prix réduits dédiées, iDTGV. Après avoir fait disparaitre l’offre iDTGVMAx, le groupe ferroviaire compte mettre fin à ce service dans un soucis de clarté de son offre globale. La fin d’iDTGV et son transfert vers les autres offres de la SNCF devraient s’effectuer en deux temps avant la fin de l’année.

Transfert de l’offre iDTGV

Si l’offre et les trains estampillés iDTGV disparaissent, les bons plans tarifaires vont continuer assure la SNCF. Ils seront simplement transférés dans l’offre actuelle afin de clarifier les choses pour les clients du groupe. Une porte porte-parole de Voyages SNCF explique : “La marque IDTGV va disparaître, mais tous les trains, les horaires vont intégrer TGV. Ce n’est pas vraiment une fermeture, c’est un transfert. On a décidé de clarifier pour une meilleure lisibilité des offres”.

La SNCF compte regrouper son offre sous les bannières TGV et Ouigo, d’ici le 2 juillet 2017 iDTGV va progressivement intégrer l’offre TGV. Le volume des petits prix va également basculer sur cette même offre et se retrouvera notamment dans l’offre Prem’s. Le directeur finances, stratégie et juridique de Voyages SNCF, Antoine de Rocquigny, assure au Parisien que “le nombre de trains, les fréquences, les petits prix, tout sera transféré chez TGV. Le client ne percevra aucune différence, si ce n’est qu’il ne montera plus dans un TGV estampillé iDTGV”.

Clarifier les services SNCF

Ce changement de stratégie cherche à clarifier l’offre de la SNCF. Une porte-parole rapporte au Figaro que “l’arrivée de Ouigo, il y a trois ans, a entraîné une véritable confusion pour nos clients et pour la SNCF. Entre Ouigo, qui offre des petits prix, le TGV qui offre une large palette de services, nous n’arrivions plus à positionner iDTGV”.

L’offre iDTGV représente une trentaine de trains dédiés, soit 4% de l’offre totale TGV, qui circulent essentiellement sur des lignes touristiques à destination du Sud-Ouest et Sud-Est de la France. Depuis 10 ans la filiale, qui ne vent que des billets sur internet, a transporté 30 millions de personnes. En 2016 iDTGV affichait un chiffre d’affaires de 245 millions d’euros et la nouvelle a surpris les 70 salariés d’iDTGV qui se verront proposer un reclassement chez SNCF pour continuer à travailler sur l’innovation commerciale.

Tags: