Des...billets. . © Crédits photos Dailymotion

La motivation numéro 1 des Français au travail reste le salaire

Selon une étude ADP, un Français sur deux estime que sa rémunération au travail est sa principale motivation. Plus d'explications.

Pour nos compatriotes, la motivation numéro au travail est sans contestation le revenu. Lors d’une enquête réalisée par ADP sur 10 000 individus, il ressort que pour 50 % des personnes interrogées l’envie et la motivation numéro 1 pour partir travailler est le salaire, bien plus que les conditions de travail.

47% en Europe

Ce chiffre de 50% est supérieur à la moyenne européenne (47%). La rémunération est l’élément fort et le facteur émotionnel du bien-être au travail.
Seuls deux pays dépassent les 50% : L’Espagne et la Pologne avec : 58%. Les salariés de ces deux nations expliquent à 58% qu’ils travaillent majoritairement pour toucher un salaire.
A l’inverse, les Suisses ne sont que 35% à venir travailler pour le paramètre du salaire.

Cette étude nous apprend que pour 26% des salariés (Français) l’équilibre entre travail et vie privée est primordial.
L’ambiance au travail est également importante aux yeux des Français, 21% des sondés ont cité les relations avec leurs collègues comme source de motivation primordiale.

Côté “stress au travail”, nous sommes les numéros 1 derrière les Polonais (27%) et les Britanniques (20%).

Notez que pour 2018 et face à l’amélioration de la situation économique de la France (+ 1,9% en 2017) le cabinet Deloitte table sur une augmentation de 2% des salaires lors de négociations annuelles obligatoires.